Le nettoyage automobile a connu de fortes évolutions au fil du temps, depuis le lavage à l’eau jusqu’au nettoyage vapeur en passant par le lavage sans eau.

suprasteam-nettoyage-vapeur-jante

Mais quels sont, au juste, les bénéfices et inconvénients de chacune de ces techniques ?

Le lavage à l'eau traditionnel, en perte de vitesse

Vous connaissez tous la méthode de nettoyage traditionnelle, à l’eau, qui consiste à asperger le véhicule puis à utiliser un produit nettoyant pour décoller la saleté avant un rinçage approfondi. Cette méthode est de moins en moins prisée à l’heure où les préoccupations environnementales sont au cœur des débats.
Le nettoyage automobile représente tout de même 6% de la consommation moyenne d’eau potable en France, soient 35 milliards de litres d’eau par an. Par ailleurs, l’évacuation des eaux résiduelles représente un problème à part entière dans la mesure où elles doivent en principe être traitées par une station d’épuration.
On comprend aisément pourquoi des méthodes de nettoyage alternatives se sont développées, notamment le lavage sans eau et le nettoyage vapeur. Quels sont leurs atouts et inconvénients respectifs ?

lavage eau traditionnel

Bref, Le lavage à l’eau traditionnel est plutôt en perte de vitesse, et on comprend aisément pourquoi des méthodes de nettoyage alternatives se sont développées, notamment le lavage sans eau et le nettoyage vapeur. Alors quels sont leurs atouts et inconvénients respectifs ?

Le lavage sans eau, efficace mais long

Le lavage sans eau s’appuie sur des produits nettoyants biodégradables ou à base de polymères qui rendent le prélavage de la voiture inutile. Leur fonctionnement est simple et leur efficacité indéniable : les polymères permettent d’emprisonner les particules de saleté pour pouvoir ensuite les retirer par simple essuyage avec un chiffon doux.n.
lavage-sans-eau-micro-rayures
Cependant, le lavage sans eau n’est pas dépourvu de contraintes. D’abord, la saleté de la voiture s’accumule rapidement sur les chiffons que vous utilisez, nécessitant un changement fréquent. Ensuite, si le véhicule est très sale, le nettoyage se révèle long et fastidieux… à plus forte raison parce qu’une voiture comporte de nombreuses zones difficiles à entretenir (les roues, les jantes, etc.). Enfin, malgré son efficacité, le lavage sans eau reste plus agressif qu’un nettoyage vapeur : à ce titre, il n’est pas exempt de micro-rayures.

Le nettoyage vapeur de la voiture : un gain de temps et d’efficacité

Le nettoyage automobile vapeur présente l’avantage de pouvoir être effectué tant sur l’intérieur que sur l’extérieur du véhicule. Grâce à la projection de vapeur sèche à haute température (170°C en moyenne), il élimine les taches tenaces et les mauvaises odeurs des textiles mais peut aussi être utilisé sur le tableau de bord, la carrosserie, les jantes ou les pneus… Il permet donc d’entretenir une voiture de manière non abrasive afin de protéger les surfaces les plus sensibles, mais aussi de nettoyer en profondeur les zones les plus difficiles d’accès.
D’autre part, il se révèle économe : vous pouvez réduire la consommation d’eau jusqu’à 90% par rapport à un nettoyeur haute pression ; le temps de nettoyage étant réduit (jusqu’à 40% plus court), vous économisez aussi l’électricité. Le coût pour le client final est aussi deux à trois fois moins élevé que celui d’un lavage sans eau.
Un nettoyeur vapeur automobile peut être utilisé en complément d’un produit nettoyant pour des finitions plus soignées.
Il offre ainsi une alternative robuste aux méthodes traditionnelles, pour un nettoyage professionnel performant.