L’objectif des hôpitaux est d’éliminer le biofilm. Les méthodes de désinfection actuelles sont coûteuses et peu efficace. La méthode vapeur avec aspiration filtrée HEPA est la meilleure solution de nettoyage.

bio-nettoyage-tubulaire-hopital

Bionettoyage matelas hôpital

En quoi consiste le nettoyage ?

Le nettoyage est l’opération qui consiste à éliminer les salissures afin d’assurer la propreté, l’hygiène, l’esthétique et la maintenance préventive des revêtements et des bâtiments, selon des procédés mécaniques et / ou chimiques.

En bref :  il s’agit d’un nettoyage visuel. On enlève les poussières, les gouttes de sang et d’urine, les traces de pas…

En quoi consiste la désinfection ?

La désinfection est une opération au résultat momentané permettant d’éliminer ou de tuer des micro-organismes et ou d’inactiver les virus indésirables portés par les milieux inertes contaminés. On ne désinfecte que ce qui est propre et déjà nettoyé.

En bref: c’est l’élimination des bactéries invisibles.

Objectif des hôpitaux: éliminer le biofilm

Pour éliminer un micro-organisme il faut :

    • Le tuer en le soumettant à un produit désinfectant adapté* pendant un certain temps* ou en le soumettant à une forte température* pendant un certain temps*,
    • L’enlever de la surface sur laquelle il est indésirable sans forcément le tuer.

* Le type de produit et le temps de contact peuvent varier en fonction de la nature des micro-organismes.

Les méthodes de désinfection hospitalières actuelles

1Essuyage + chimie en balayage à plat – TUER LES MICRO-ORGANISMES

 

Procédé:

  • L’opérateur doit impérativement nettoyer toutes les surfaces au préalable avant de désinfecter: « nettoyage visuel »,
  • Il traite ensuite les surfaces avec une lingette jetable imprégnée de produit désinfectant disposée sur un balai « Mop » pour les sols, murs et plafonds,
  • Il dépose un produit chimique puis le laisse agir sur les surfaces afin de laisser un temps de contact suffisant pour accomplir la désinfection.

 

But de cette méthode: éliminer l’encrassement visible lors de la phase nettoyage et recouvrir les zones traitées avec une couche de produit chimique désinfectant pour tuer les micro-organismes.

*L’utilisation journalière de cette méthode implique de laisser jour après jour de nouvelles couches de produit. La superposition de ces fines pellicules mêlées aux microparticules d’encrassement engendre un biofilm.

 

Les avantages :

    • Méthode facile d’utilisation pour l’opérateur,
    • Rapide,
    • Peu de manipulation (seau / chiffons / balai).

 

Les inconvénients :

      • Difficulté organisationnelle (Pour éviter la création de résistances dans la flore microbienne, il faut changer ou alterner régulièrement les désinfectants utilisés.. par ex :semaine paire produit « A » semaine impaire produit « B »),
      • Beaucoup de consommables, lingettes jetables, produits,
      • Pas d’action nettoyante, obligation de nettoyer les surfaces avant la désinfection,
      • Génère fortement le biofilm.

 

2Vapeur + Microfibre – « DÉPLACER ET TUER » LES MICRO-ORGANISMES

 

  Procédé :

    • L’opérateur utilise une machine vapeur équipée d’un balai « Mop », munie d’une microfibre pour effectuer un balayage à plat. Il est tout de même contraint d’effectuer une étape de post-nettoyage pour éliminer l’encrassement visible.

 

But de cette méthode: projeter un jet de vapeur ayant initialement le rôle de tuer les micro-organismes et de capter les résidus liquides avec la microfibre. Cette méthode, pourtant promue par l’ensemble des vendeurs de vapeur, peut être techniquement valable mais est totalement inefficace dans les conditions d’utilisation hospitalières. C’est-à-dire que le temps de contact attribué pendant une étape de nettoyage n’est pas assez long, la température n’est pas assez élevée. Par conséquent, il est impossible de tuer la totalité des micro-organismes. La microfibre en capte une grande partie au début de l’opération mais plus elle est utilisée, plus elle s’engorge d’encrassement et de bactéries. Inévitablement, une fois la microfibre saturée, elle n’est plus en mesure de capter les matières indésirables, elle les laisse donc au sol ou en redépose tout au long de son contact avec le sol.

 Les avantages :

    • Pas d’achat de produit chimique,
    • Pas de Biofilm.

 

Les inconvénients :

  • Mauvaise désinfection des surfaces,
  • Possibilité de contaminer des surfaces saines,
  • Coût et frais de gestion générés par le nettoyage des microfibres si elles sont réutilisables, ou coût de réassort des microfibres si elles sont jetables,
  • Pas d’action nettoyante: obligation de nettoyer les surfaces avant désinfection,
  • Difficile à utiliser,
  • Laisse le sol humide et non désinfecté en fin d’opération, une fois la microfibre saturée.

La méthode vapeur + aspiration filtrée HEPA: La méthode unique et efficace de désinfection hospitalière

Ces filtres sont utilisés en bloc opératoire pour assainir les flux laminaires. Seules les machines Suprasteam sont équipées de filtres HEPA * pour régler ce problème.